Dessins

enseignement université

La gamification des enseignements…et vous?

La gamification, la ludification, la lubrification ou encore la ludicisation des enseignements…. si si ce sont de vrais termes qui existent pour de vrai dans la vraie vie ! En gros c’est rendre les enseignements plus attrayants/motivants/digestes en y ajoutant du lubrifiant une part de jeu. Pour prendre une image, c’est un peu comme dissimiler un médoc dans la paté du chat. La gamification est-elle utile, nécessaire, voire essentielle, pour réussir à captiver les étudiants de premier cycle ? Introduisez-vous le jeu dans vos cours, de quelles manières et avec quels objectifs outre le fait de ne pas s’endormir soi-même ? Etre capable de gamifier ses enseignements serait-il une nouvelle compétence de l’enseignant universitaire ?

4 commentaires pour ce dessin

  1. Dr Son dit :

    Oui, tout à fait, le jeu est devenu à mon sens une méthode adaptée au public actuellement composé au 3/4 par la génération Y : les caractéristiques des étudiants sont devenues pour partie les suivantes : besoin d’émotions, concentration vite dispersée et attrait pour la multiplicité des informations et de leurs canaux. Pour transmettre le message pédagogique, il est aujourd’hui nécessaire pour l’enseignant de s’adapter à ce type de fonctionnement cérébral et le jeu est une réponse adaptée, car il permet d’oxygéner le cerveau en cours de réveil permanent, de mobiliser la concentration à moindre effort et d’utiliser simultanément le visuel (ppt) et l’auditif (la voix). J’en fini par me demander si ces nouvelles contraintes ne nous conduisent pas à créer de meilleurs cours, plus attractifs qu’à l’époque des cours conférences au son monocorde porté par une statut de cire… ? En sachant que le terme de « jeu » peut être compris par une « mise en dialogue ludique ». Après tout, l’enseignement pourrait être une forme de théâtre, action faut-il le rappeler qui consiste tout à la fois à divertir autant qu’à instruire (LA FONTAINE, 1678 ; V. ESOPE, -578 av. J-C). Si l’on s’en tient d’ailleurs à « une mise en dialogue », la pratique existe déjà à haut niveau (Franck LATTY, 2013) Cf. §2 du descriptif de cours + tournures des titres de séance http://www.sciencespo.fr/ecole-doctorale/sites/sciencespo.fr.ecole-doctorale/files/Droit-Int-Public2013-2014.pdf.

  2. Dr Son dit :

    Avec plaisir de contribuer ! Au fait je t’ai trouvé un lien intéressant : il y a la fois des conseils aux doctorants et une illustration assez réussie : http://irevolution.net/2012/05/09/advice-to-future-phds/

  3. Simon dit :

    Je trouve très drôle la gamification en général, notamment à l’université, car j’enseigne justement l’étude des jeux vidéo mais essayer de « gamifier » un enseignement magistral, ça me semble voué à l’échec!